l'alimentation

Publié le par ML

 

Un grand (mégà ;=) merci à Laurence, la mère de Doriane, qui est venue à l'école lundi 7 février pour nous parler de l'alimentation.

 

fevrier-2011-004.JPG

 

 fevrier 2011 005

 

 

 

 

 

 

 

 

Manger sert à avoir de l'énergie, à grandir, à garder une bonne santé et à se faire plaisir... Il ne faut pas manger trop gras, trop salé, trop sucré !

Dans les aliments, il y a du bon gras et du bon sucre mais aussi du mauvais ( gâteaux industriels, friandises et  hamburger...)

Les fruits et les légumes apportent des vitamines et des fibres. La viande, le poisson et les oeufs apportent des protéines aux muscles. Les sucres lents des céréales et des féculents donnent de l'énergie pendant longtemps.

Boire est vital. (les sodas sont très sucrés) 

Les produits chimiques des aliments se retrouvent dans notre corps.

Les fruits et les légumes de saison ont plus de goût et de vitamines.

On peut faire du compost avec les épluchures. On obtient du terreau pour nourrir les plantes.

Il faut éviter le gaspillage !...                  ( texte collectif)

 

 Les fruits et légumes de saison

 

 

 manger équilibré

 

 

  Consommer local et de saison... Pas toujours facile !

Aujourd'hui quand on fait nos courses, que ce soit en grande surface ou sur le marché, on trouve de tout, tout le temps ! Résultat, on ne connaît plus les saisons des fruits et légumes et on achète sans réfléchir à la manière dont a été produit ce que l'on mange. Et pourtant, les impacts environnementaux sont considérables !
Manger une fraise en hiver consomme 24 fois plus d'énergie qu'une fraise produite en été. 
En cause ? Les cultures en serres chauffées, les transports pour les produits qui viennent de loin, l'irrigation, les apports en engrais, pesticides, etc.

Replacer les saisons au coeur de notre alimentation a donc plusieurs avantages :
- Des fruits et légumes qui ont un meilleur goût
- Des produits qui ont plus d'apports nutritifs
- Limiter la pollution
- Utiliser moins de produits chimiques
- Favoriser  les petits producteurs locaux
                                                                                        ( texte du site Kiagi.org)

 

 

 

 

Commenter cet article